Marie-José Turquin

Adhérente depuis 1959.
Présidente de la Société 1993-1994.
Présidente de la section Biologie générale


Articles de cet auteur

mercredi 20 janvier 2016
par  Marie-José Turquin

Dollocaris ingens : les yeux il y a 160 M d’années.

Comment pouvaient voir les animaux, il y a plusieurs centaines de millions d’années ? L’équipe internationale dirigée par Jean Vannier, directeur de recherche au CNRS de Villeurbanne, apporte des éléments de réponse par une extraordinaire découverte.
©CNRS Dollocaris, prédateur du jurassique Il n’est (...)

mardi 5 janvier 2016
par  Marie-José Turquin

Ceux qui cachaient un miracle dans leurs veines : à la recherche des donneurs au groupe sanguin rarissime et précieux.

Thomas est l’une des quarante personnes sur Terre à appartenir au groupe sanguin Rhnull, un sang capable de sauver n’importe quelle personne du groupe sanguin Rhésus, l’un des plus large au monde.
Vous l’ignorez peut-être mais il existe un type de sang, le Rhnull, capable de sauver n’importe quelle (...)

samedi 19 décembre 2015
par  Marie-José Turquin

Fly Babies Inherit Traits From Semen of Mom’s Past Lovers

Carl Engelking | October 2, 2014
For flies at least, a sexual fling in their youth can come back to haunt them, even if they’ve found a new mate.
It turns out, ex-lovers have a lasting impact in the world of nerelid flies : A female fly’s offspring can physically resemble a previous mate that (...)

samedi 5 décembre 2015
par  Marie-José Turquin

La « chirurgie du gène », entre promesses et démesure

La nouvelle technologie de génie génétique « CRISPR-Cas9 », simple et rapide, est au cœur d’un vaste sommet scientifico-éthique du 1er au 3 décembre à Washington
En 1975, 150 scientifiques se réunissaient à huis clos à Asilomar (Californie) pour réfléchir aux techniques d’assemblage d’ADN d’espèces (...)

mercredi 2 décembre 2015
par  Marie-José Turquin

Disparition de fleurs : les bourdons tentent de s’adapter.

La disparition de certaines fleurs, conséquence directe du changement climatique, a entraîné le raccourcissement de la trompe des bourdons.
L’étude publiée dans « Science » montre notamment comment le réchauffement climatique peut affecter la symbiose bien établie entre les abeilles et les plantes.
La (...)


Envoyer un message