Marie-José Turquin

Adhérente depuis 1959.
Présidente de la Société 1993-1994.
Présidente de la section Biologie générale


Articles de cet auteur

mardi 20 mars 2018
par  Marie-José Turquin

Le scientifique qui croyait au yéti

On le dit gigantesque, poilu, féroce surtout. Mi-homme, mi-singe, il errerait dans les neiges de l’Himalaya, laissant derrière lui d’énormes empreintes inquiétantes. Le yéti, créature inspirée de légendes tibétaines, fait aujourd’hui encore partie intégrante de la culture populaire. Un mythe que les (...)

samedi 10 mars 2018
par  Marie-José Turquin

Les plantes sont-elles des animaux comme les autres ?

Loin des clichés sur la plante verte et passive, la biologie végétale ne cesse d’observer depuis une quinzaine d’années des facultés surprenantes que l’on croyait réservées au monde animal. Les végétaux ont de multiples capacités sensorielles qui leur permettent de communiquer entre eux et avec des (...)

lundi 26 février 2018
par  Marie-José Turquin

Cupriavidus metallidurans....

Des scientifiques sont parvenus à comprendre comment une bactérie réussit à transformer des composés métalliques toxiques en pépites d’or. À l’aide d’un duo d’enzymes, Cupriavidus metallidurans débarrasse ses cellules des poisons qui tentent de l’intoxiquer, puis transforme une partie de ces composés en de (...)

dimanche 18 février 2018
par  Marie-José Turquin

On sait enfin combien de protéines contient une cellule simple

Cellules de levure exprimant des protéines qui portent des étiquettes fluorescentes vertes et rouges pour les rendre visibles.Brandon Ho
Dans l’organisme, les protéines qui sont constituées de chaînes de grosses molécules assurent une multitude de fonctions dans les organismes. Présentes par millions (...)

jeudi 15 février 2018
par  Marie-José Turquin

Mère à 67 ans

Vous souvenez-vous de Wisdom, le plus vieil oiseau connu vivant sur Terre ? Une fois encore, le vénérable albatros suscite l’admiration de la communauté scientifique en donnant naissance à un nouvel oisillon. Après lui avoir consacré un premier article en 2011, nous vous avions continué de vous donner (...)


Envoyer un message