Les mammouths ont disparu parce qu’ils avaient de l’ostéoporose.

Pléistocène, lessivage, régime alimentaire.
mercredi 11 novembre 2015
par  Marie-José Turquin
popularité : 14%

Les mammouths se sont éteints à cause d’une famine, même s’ils mangeaient à leur faim. -

Marion DEGEORGES

Il y a 12.000 ans s’éteignaient les mammouths. Cette disparition a suscité bien des questionnements. Des scientifiques russes ont peut-être la réponse.
PNG - 313.2 ko
Changements climatiques, maladies, bouleversements géologiques, ou simplement les humains... Plusieurs théories sur l’extinction des mammouths en Eurasie ont déjà été soulevées. Mais celle-ci pourrait vous étonner : l’ostéoporose.
Selon des chercheurs russes qui étudient la question depuis plus de 15 ans, les éléphantidés ont souffert d’une véritable « famine minérale ». En analysant quelque 23.500 ossements et dents de mammouths, ils ont découvert des squelettes endommagés. Cela n’était pas dû à des traumatismes.
Des os « défigurés par la maladie »
Peu importe l’âge de la bête, les os étudiés étaient ramollis, balafrés, ou cassants. Pire, dans deux cimetières de mammouths, les scientifiques ont établi que 90% des animaux avaient souffert d’une maladie des os (ostéoporose, mais aussi ostéofibrose, ostéomalacie ou arthrose).
Responsable de cette étude de l’Université de Tomsk, Sergueï Lechtchinski précise que « les surfaces articulaires des os des extrémités de certains spécimens ne sont pas simplement endommagés, mais défigurés par la maladie ».
Selon lui, l’ostéoporose entraînait des foulures et des fractures. Ensuite, les mammouths dont le squelette était endommagé ne pouvaient pas trouver suffisamment de nourriture et ils n’étaient plus capables de suivre le troupeau. Distancés par leurs congénères et affaiblis, ils devenaient des proies faciles.

Ils mangeaient à leur faim
La cause de cette épidémie d’ostéoporose : le sol, qui est devenu de moins en moins riche en minéraux. Les mammouths, qui avaient l’habitude de se retrouver autour de certains points d’eau pour manger de l’argile et boire de l’eau boueuse, ont vu leur apport en sodium, magnesium, calcium et phosphore diminuer drastiquement.
Ces minéraux étaient essentiels au bon fonctionnement de leur corps. Malheureusement, vers la fin de l’époque géologique du Pléistocène, ces petits oasis de minéraux ont commencé à disparaître à cause de changement géologiques radicaux.
Petit à petit, le niveau des océans s’est élevé et les plaines ont été englouties. En altitude, ce sont les fortes pluies qui ont chassé les minéraux hors du sol. C’est ainsi que les mammouths - même s’ils mangeaient à leur faim - sont morts de famine. Une famine minérale.