Programme des conférences 2019

lundi 14 janvier 2019
par  Raymond Ramousse
popularité : 13%

Les Conférences sont ouvertes à tous, linnéens ou non et présentées au siège, 33 rue Bossuet, 3e étage (Interphone). Lyon 6e.



 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

samedi 9 mars 2019, à 14h30

Le concept d’habitat en phytosociologie Par Caroline FOLCHER-MONTILLET



 GROUPE DE ROANNE

Lundi 11 mars

« À la découverte des myxomycètes », par Martine REGE-GIANAS de la FMBDS (Fédération mycologique et botanique Dauphiné-Savoie).



 BIOLOGIE GÉNÉRALE

mardi 19 mars à 19 heures

Par Michel DUPUPET et Kerstin LINDSTEN
Compte rendu du voyage à Uppsala (Suède) au moi de juillet 2018.
Projection audiovisuelle « Linné à Uppsala »



 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

Mardi 26 mars, à 19 heures 30

« Sur les routes de l’Arizona », par Hervé MUREAU/



 GROUPE DE ROANNE

Lundi 8 avril, à 18 30

« Les lagomorphes », par Olivier IBORRA du groupe IDRAC Lyon.



 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

Mercredi 10 avril, à 19 heures 30

« Compte rendu de la session à Chypre en avril 2018 », par Jean-Luc
MACQUERON



 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

Mardi 30 avril, à 19 heures 30

« La Chine intérieure », par Hervé MUREAU



Trop tard

 SCIENCES DE LA TERRE

Jeudi 10 janvier 2019 à 20 heures

Les volcans des Caraïbes par Patrick BRUN



 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

samedi 12 janvier 2019, à 14h30

Les plantes communiquent-elles ?
Christian DUMAS




 BOTANIQUE ET JARDINS ALPINS

samedi 9 février 2019, à 14h30

La flore de l’arrière-Pays niçois par Véronique GUÉRIN et Philippe BRACHET



 GROUPE de ROANNE lundi 11 février à 18h30

Les supports de cultures horticoles : évolution des pratiques et prise de conscience environnementale par Claire GROSBELLET, Ingénieur en Agronomie, Responsable recherche et développement.



 SCIENCES DE LA TERRE

Jeudi 14 février 2019 à 20 heures

Indéterminé.



 BIOLOGIE GÉNÉRALE

mardi 19 février à 19 heures

Par Michel PHILIPPE
Le bestiaire de la grotte Chauvet, reflet de la grande faune pléistocène dans les gorges de l’Ardèche et sa région."
En partant des différentes espèces animales dessinées ou gravées sur les parois de la grotte ornée du Pont d’Arc, dite grotte Chauvet, présentation de divers vestiges osseux de ces différentes espèces pour montrer qu’elles existaient bien dans le secteur, à cette époque, tout en donnant des informations sur certaines particularités propres à ces espèces animales (uniquement les grands mammifères), que ce soit à partir de détails des peintures ou gravures pariétales ou à partir des vestiges osseux présentés.