Marmottes du Mézenc

mercredi 14 juin 2017
par  Raymond Ramousse
popularité : 14%

 Distribution des Marmottes du Mézenc

© 2017, Le Berre M., Metral J. (ONCFS), Putz O. (LPO) & Ramousse R.

Les introductions et les réintroductions sont le plus souvent mises en oeuvre pour des espèces sauvages autochtones en danger d’extinction ou disparues localement (Price, 1989). La Marmotte des Alpes (Marmota marmota), après avoir subi un déclin au cours du siècle précédent et au début de ce siècle, présente une expansion spatiale en France depuis 1964 (Magnani et al., 1990). Dans la région Rhône-Alpes, c’est l’animal le plus souvent soumis à des transferts (Michelot, 1991a et b ; Ramousseet al., 1992).
Selon les recommandations internationales (I.U.C.N. 1987), tout programme de réintroduction devrait, en principe, s’effectuer en 4 phases distinctes : 1- étude de faisabilité.
2- phase de préparation.
3- phase de lâcher.
4- post-phase de suivi, renforcement.
Ces règles ne sont généralement pas respectées par les opérateurs, particulièrement la 4e.
Malgré l’absence historique de marmotte alpine dans le massif du Mézenc (Ardèche, Haute-Loire, France), cette dernière a été relâchée dans les étages montagnard et subalpin du massif dans les années 1980 en raison de ses conditions écologiques.
Depuis 1988, plus de 200 km2 sont observés chaque année, d’avril à septembre. Le suivi comprend cinq comptages par an pour chaque groupe familial et le recensement de nouvelles installations de marmottes. Les comptages sont réalisés par un groupe de bénévoles chapeauté par un agent de l’Office national de la chasse et de la faune.
Vous trouverez, hébergé par la Société linnéenne de Lyon, le seul suivi sur près de trente ans d’une espèce animale introduite en France, accessible en Français, en Anglais et en Russe, avec une bibliographie.
http://www.linneenne-lyon.org/mezenc/index.php ? Lng = fr

JPEG - 24.8 ko

108 marmottes ont été transportées et lâchées dans le Mézenc entre 1980 et 1991.
En 2016, cinq cent vingt-sept marmottes ont été recensées ,qui sont réparties sur trente-sept communes de l’Ardèche et de la Haute-Loire.

 vos observations sont importantes, faites en part

http://www.linneenne-lyon.org/mezenc/observ.php?lng=fr


Navigation

Articles de la rubrique

  • Marmottes du Mézenc