Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon. Tome 85, Fascicule 3-4, mars-avril 2016.

mercredi 24 février 2016
par  Raymond Ramousse
popularité : 12%




Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon. Tome 85, Fascicule 3-4, mars-avril 2016.

Sommaire - Contents

JPEG - 128.2 ko

Ariagno D., Bouniol J. & Large D.* Recherche de la Musaraigne carrelet (Sorex araneus Linnaeus 1758) dans le département du Rhône (France). Le point sur les Soricides du département. Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 71 – 81.

* Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (Frapna-Rhône), 22 rue Edouard Eynard, 69100 Villeurbanne, France – frapna-rhone@frapna.org

Résumé. – Au cours des années 1970, des recherches chromosomiques ont montré qu’en France, la Musaraigne carrelet (Sorex araneus) était remplacée, à basse altitude, par la Musaraigne couronnée (Sorex coronatus). La Musaraigne carrelet est cependant bien présente en France, notamment dans des secteurs froids et/ou humides, dans l’arc alpin, les Pyrénées et le Massif central auquel appartiennent les chaînons montagneux de l’ouest du département du Rhône dont l’altitude dépasse les 1 000 m. Une recherche par piégeage a donc été entreprise par la FRAPNA-Rhône en 2013 et 2014, pour vérifier la présence ou l’absence de la Musaraigne carrelet dans le département. La détermination des captures a été faite à partir de mesures biométriques effectuées sur les crânes et surtout par l’examen de l’ADN mitochondrial. Vingt-deux échantillons ont été analysés, dont il s’est avéré qu’ils appartenaient tous à la seule Musaraigne couronnée, y compris les spécimens capturés à des altitudes supérieures à 1 000 m.
On en conclura que la Musaraigne carrelet est probablement absente du département. Pour d’autres espèces mal connues, cette étude a permis de réactualiser des données anciennes, notamment pour la Crossope de Miller (Noemys anomalus) et la Musaraigne bicolore (Crocidura leucodon), et de confirmer la présence dans le département du Rhône d’un total de 8 des 11 espèces de musaraignes connues en région Rhône-Alpes.

Mots-clés. – Musaraigne, Sorex araneus, Sorex coronatus, recherche ADN, département du Rhône, synthèse départementale, FRAPNA.

Search for Common Shrew (Sorex araneus Linnaeus 1758), in the Rhône department. Update on the Soricidae of the department.

Summary. – During the 1970s, chromosomal research showed that in France, at low altitudes, Common Shrew Sorex araneus was replaced by Millet’s Shrew Sorex coronatus. In France, Common Shrew is present particularly in cold and/or wet places : Alps, Pyrenees, Massif Central. The Rhône department is crossed by mountain ranges up to 1000m altitude, belonging to the Massif Central ; therefore in 2013 and 2014 the FRAPNA (Rhône-Alps federation for nature protection) carried out research by trapping, in order to verify the presence or the absence of Common Shrew. The identification of the catches was made by biometric measuring of the skulls, and above all by the study of mitochondrial DNA. 22 samples were analysed, all belonging to Millet’s Shrew, even for specimens trapped at 1000m altitude. We conclude therefore, that Common Shrew is probably absent from the department. For other less well known species, the study gave the opportunity for updating old data, particularly for Miller’s Water Shrew Neomys anomalus and Bicoloured White-toothed Shrew Crocidura leucodon. Finally, 8 among the
11 species of shrew known in the Rhône-Alps region, are present in the Rhône department.

Keywords. – Shrew, Sorex araneus, Sorex coronatus, DNA research, Rhône department, departmental review, FRAPNA.

Terrier P. Bernard Lelong (1935-2015). Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 82.

Hondt J.L. d’ * & Carpine-Lancre J.** Une page majeure de la zoologie lyonnaise : René Koehler (1860-1931) et la campagne océanographique du Caudan (1895). Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 83 – 92.

* Muséum national d’histoire naturelle, Département « Milieux et peuplements aquatiques », 55 rue Buffon, 75005 Paris - dhondt@mnhn.fr
** Palais princier de Monaco, B.P. 518, MC 98015 Monaco Cedex - jcarpine@palais.mc

Résumé. – Pour le cent vingtième anniversaire de la campagne océanographique du Caudan dans le golfe de Gascogne, organisée en 1895 par le professeur René Koehler pour enrichir les collections zoologiques de la faculté des Sciences de Lyon, rappel des données essentielles concernant cette mission : noms et biographies des scientifiques embarqués et des déterminateurs du matériel ; contexte administratif ; publication des résultats.

Mots-clés. – Caudan, campagne océanographique, René Koehler, objectifs,
participants, déterminateurs, résultats.

A significant page of the zoology in Lyons : René Koehler (1860-1931) and
the oceanographic cruise of the Caudan (1895).

Abstract. – Evocation, for the 120th anniversary of the Caudan oceanographic cruise in the bay of Biscay organized in 1895 by Pr. René Koehler, to enrich the zoological collections of the Faculty of Sciences of Lyons, and display of the main data of this mission : names and biographies of the embarked scientists and of the scientists who identified the material ; administrative context ; publication of the results.

Keywords. – Caudan, oceanographic cruise, René Koehler, purposes, participants, systematicians, results.

Philippe M.* & Hugonnot V.** Deux espèces de Seligeria (Seligeriaceae, Muscinées) nouvelles pour le département de l’Ain (France). Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 93 – 98.

* 9 boulevard Joffre, F-69300 Caluire – philippe@univ-lyon1.fr
** Conservatoire Botanique National du Massif Central, le Bourg, F-43270 Chavaniac Lafayette

Résumé. – Deux espèces de mousses sont mentionnées pour la première fois pour le département de l’Ain, Seligeria patula (Lindb.) Lindb. et Seligeria carniolica (Breidl. & Beck) Nyholm. La seconde, endémique européenne rare à l’échelle continentale, y est représentée par ce qui pourrait être la plus nombreuse population connue. Les deux espèces ayant été observées sur des calcaires marneux, la spécificité de ce substrat est brièvement discutée.

Mots clés. – Seligeria, bryophytes, Rhône-Alpes, France, marne.

Two Seligeria species (Seligeriaceae, mosses) new to Ain department (France)
Summary. – Two moss species are reported for the first time for the Ain department, north-eastern France, Seligeria patula (Lindb.) Lindb. and Seligeria carniolica (Breidl. & Beck) Nyholm. The latter, a European endemic moss, rare at continental scale, was represented by what might be the largest known population. Both species having been observed on marly limestone, the peculiarities of this substrate are briefly discussed.

Keywords. – Seligeria, bryophytes, Rhône-Alpes, France, marl.

Audibert C.1 & Porion T. 2 Enchophora sanguiflua n. sp., une nouvelle espèce néotropicale de Fulgoridae (Hemiptera : Fulgoromorpha). Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 99 – 106.
1 Centre de Conservation et d’Étude des Collections, 13 A, rue Bancel, 69007 Lyon – cedric.audibert@museedesconfluences.fr
2 Les Plots, 07380 Jaujac

Résumé. – Une nouvelle espèce de Fulgoridae est séparée d’Enchophora stillifera. Si les populations de Panamá et du sud du Costa Rica sont bien à rapporter à cette espèce, celles du Nicaragua, du Honduras et du Guatemala appartiennent à une autre espèce ici décrite. La localité type d’E. stillifera donnée dans la description (Mexico) ne correspond pas à la localité du spécimen-type présent dans les collections du Rijksmuseum à Stockholm. Il s’agit vraisemblablement d’un lapsus calami pour la localité ‘Chiriqui’ dont la consonance rappelle plusieurs toponymes mexicains.

Mots-clés. – Hemiptera, Fulgoromorpha, Fulgoridae, Aphaeninae, Enchophorini, Enchophora, Amérique centrale, Panamá, Costa Rica, Nicaragua, Honduras.

Enchophora sanguiflua n. sp., a new neotropical species of Fulgoridae
(Hemiptera : Fulgoromorpha).

Abstract. – A new Fulgoridae species is separated from Enchophora stillifera. If the populations of Panamá and south of Costa Rica undoubtly belong to this species, those of Nicaragua, Honduras and Guatemala belong to another species here described. The type locality of E. stillifera given in the description (Mexico) doesn’t correspond with the datas of the type specimen in the collections of the Rijksmuseum in Stockholm. It is most probably a lapsus calami for the data ‘Chiriqui’ which sounds very similar with some Mexican toponyms.

Keywords. – Hemiptera, Fulgoromorpha, Fulgoridae, Aphaeninae, Enchophorini,
Enchophora, Central America, Panama, Costa Rica, Nicaragua, Honduras.

Sudre J.* & Vives E.** Description et nouveau statut de deux Lamiinae néo-calédoniens (Coleoptera, Cerambycidae) – V. Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 107 – 110.
* 24 rue de la Villette, 34570 Pignan, France.
** c/ Sant Antoni, 73, 08221 Terrassa (Barcelone), Espagne.

Résumé. – Leiopus crucifer Fauvel, 1906 est transféré dans le genre Nemaschema Thomson, 1861, nouveau statut. Falsohomaemota monteithi nouvelle espèce est décrite de Nouvelle-Calédonie.

Mots clés. – Leiopus, Falsohomaemota, Nemaschema, Stenellipsis, Enicodini,
Parmenini, nouveau statut, nouvelle espèce, Nouvelle-Calédonie.

Description and new status of two New-Caledonian Lamiinae (Coleoptera,
Cerambycidae) – V.

Summary. – Leiopus crucifer Fauvel, 1906 is transfered in the genus Nemaschema Thomson, 1861, new status. Falsohomaemota monteithi new species is described from New-Caledonia.

Keywords. – Leiopus, Falsohomaemota, Nemaschema, Stenellipsis, Enicodini,
Parmenini, new status, new species, New-Caledonia.

Scappaticci G. - Acquis récents dans la connaissance du complexe Ophrys fuciflora / Ophrys scolopax (Orchidaceae) en région Rhône-Alpes et dans le Sud-Est de la France. Bull. mens. Soc. linn. Lyon, 2016, 85 (3-4) : 111 – 127.

1674 les Rouvières, F-26220 Dieulefit - gil.scappaticci@wanadoo.fr

Résumé. – Cette note fait le point sur les acquis récents dans la connaissance du complexe Ophrys fuciflora / Ophrys scolopax en région Rhône-Alpes et dans le Sud-Est de la France. Elle recense et délimite les nouveaux taxons décrits récemment (Ophrys aegirtica, Ophrys brachyotes, Ophrys druentica, Ophrys fuciflora subsp. demangei, Ophrys fuciflora subsp. montiliensis, Ophrys fuciflora subsp. souchei, Ophrys gresivaudanica) et en ébauche une répartition pour la région Rhône-Alpes (avec cartes UTM dans un quadrillage 5 x 5 km). Les questions restées en suspens sont également évoquées.

Mots-clés. – Ophrys fuciflora, Ophrys scolopax, Ophrys aegirtica, Ophrys brachyotes, Ophrys druentica, Ophrys elatior, Ophrys fuciflora subsp. demangei, Ophrys fuciflora subsp. montiliensis, Ophrys fuciflora subsp. souchei, Ophrys gresivaudanica.

Recent advances in knowledge of the complex Ophrys fuciflora / Ophrys scolopax (Orchidaceae) in Rhône-Alpes and south-eastern France.

Summary. – This note provides an update on recent discoveries in knowledge of the complex Ophrys fuciflora / Ophrys scolopax in Rhône-Alpes and south-eastern France. It identifies and demarcates the new taxa described recently (Ophrys aegirtica, Ophrys brachyotes, Ophrys druentica, Ophrys fuciflora subsp. demangei, Ophrys fuciflora subsp. montiliensis, Ophrys fuciflora subsp. souchei, Ophrys gresivaudanica) and outlines a distribution for Rhône-Alpes (with UTM maps in a 5 x 5 km grid). Outstanding issues are also discussed.

Keywords. – Ophrys fuciflora, Ophrys scolopax, Ophrys aegirtica, Ophrys brachyotes, Ophrys druentica, Ophrys elatior, Ophrys fuciflora subsp. demangei, Ophrys fuciflora subsp. montiliensis, Ophrys fuciflora subsp. souchei, Ophrys gresivaudanica.

Couverture : Crocidura sp., monts du Lyonnais. Crédit : Christian Maliverney